Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 06:22
Tchad : Déby « démarche » l’opposition pour le poste de Premier Ministre ?

La page de l’élection présidentielle semble officiellement tournée depuis la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle donnant Idriss Déby Itno vainqueur avec 59,92 % des suffrages. Place désormais aux choses sérieuses. Et la plus attendue, c’est sans doute la formation du gouvernement devant démarrer ce 5e mandat. En premier lieu, la nomination d’un Premier ministre. Et pour ce poste, ce sont en tout six (06) prétendants qui se bousculent au portillon, ou plutôt dont les noms sont annoncés par des sources comme premiers ministrables. Parmi ces aspirants, il est signalé trois opposants.

Albert Padacké Pahimi, l’actuel locataire de la Primature où il a été nommé en février 2016, en remplacement d’un autre Pahimi, qui y a débarqué au plus fort de la crise politique économique précédent les présidentielles d’avril 2016. Ce ne serait que logique, car c’est la routine de voir les Premiers ministres au poste remplacés au lendemain et/ou à la veille des élections présidentielles, pour être en conformité avec la nouvelle donne issue de ces scrutins.

Mais Albert Padacké Pahimi lui également serait sur la sellette depuis le mois de Mars. Il était dit depuis un moment en froid avec son bienfaiteur qui, à un certain moment, ne voulait même plus le voir en photo, pour des raisons qui lui sont proches. Et puis l’homme n’a jamais fait l’unanimité au sein du sérail où les inimitiés seraient fortes contre lui, malgré le zèle dont il fait preuve.

C’est au forceps qu’il fut nommé avec le lobbying de certains chefs traditionnels moundang à deux mois des présidentielles. Et à l’époque, certaines langues avaient glosé qu’il était nommé pour des raisons politiques afin de « déstabiliser » un autre moundang, Kebzabo. Même s’il serait débarqué après l’investiture de M. Deby, Padacké Pahimi ne devrait pas trop regretter, ayant réussi aussi à se taper une partie de fonds politico-secret.

Laokein Kourayo Médard, Alhabo et Saleh Kebzabo, Ce sont des noms évoqués par des indiscrétions proches de l’opposition pour être nommé à la Primature.

Certains admirateurs de Laokein Kourayo, eux, ne verraient pas sa nomination à la Primature comme une surprise et lui trouvent des qualités qui feraient de lui un bon Premier ministre. On le décrit comme un homme courageux effacé, posé et pas du tout zélé. Ceux de Kebzabo et Alhabo aussi disent la même chose de leur mentor en y ajoutant leurs expériences. Des qualités recommandées au Premier ministre idéal, à un moment où la victoire déclarée De M. Idriss Déby Itno laisse un goût amer dans la gorge de bien de Tchadien.

A un moment où Déby a besoin de convaincre ses détracteurs et redorer son image, Laokein, Alhabo ou Kebzabo ne seraient pas un mauvais choix.

Selon des sources, il avait même déjà soumis une proposition de gouvernement à qui de droit. Difficile, au demeurant, de présager le nom du prochain locataire de la Primature, Idriss Déby étant imprévisible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste D. KONE - dans politique Tchad
commenter cet article

commentaires