Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 14:09
Yorongar « rote » à haute voix.

La présidentielle tchadienne du 10 avril 2016, on en parle encore et toujours. Le mérite aussi de ce scrutin, c’est d’avoir levé le voile et permis de révéler la vraie face de certains acteurs politiques, surtout ceux qui se réclament de l’opposition. Dans cette famille politique, il y a certains qui s’opposaient à d’autres. On les appelle des opposants dans l’opposition. Parmi eux, M. Yorongar Ngarledjy le Moiban.

Exclu de la compétition électorale à tort ou raison, « l’ami » de Nagoum, l’ancien compagnon de Déby et de Habré est devenu « un poison » aussi bien pour le pouvoir que pour l’opposition au Tchad. Son populisme et son égoïsme politiques, Son radicalisme insensé et sa démagogie politicienne qui n’ont jamais servi comme atouts politiques le poussent logiquement vers la « décharge » politique. Sous d’autres cieux, le Député « des puits de pétrole » devrait connaitre depuis longtemps le sort de la guillotine. Mais puisque nous sommes au Tchad, Monsieur, continue par se cacher derrière des discours pompeux, outrageusement flatteurs, parfois arrogants et guerriers, pour se faire une santé politique en dent de scie et peut être endormir son « petit monde ». Mais pour combien de temps encore ?

Quand on a trempé la main dans les méandres du CSM, servi Hissène Habré et partagé un département de sécurité avec Idriss Déby dans l’UNIR, on devrait logiquement, après introspection, se confesser au sens propre comme au figuré. Hélas ! En se prenant pour l’homme politique le plus « propre », M. Yorongar, prend ainsi des tchadiens pour des demeurés.

Afin de prévenir les « oublis » éventuels de M. Yorongar, voici quelques morceaux choisis tirés de ses activités au temps de Hissène Habré.

C’était sous les ordres de Hissène Habré qu’un certain « contrôle d’Etat » à organisé abusivement le licenciement des centaines de travailleurs de la Coton Tchad sans droit… Et par peur, aucun n’a osé lever le petit doigt pour réclamer ses droit ni devant ce « contrôle d’Etat » ni devant la justice. Nous étions bien au temps de l’UNIR et de la DDS. Tous ceux qui ont été licenciés ou presque sont morts après des années de misère… L’actuel président de l’assemblée Nationale, l’Honorable Kabadi en sait quelque chose. Il pourrait un jour en témoigner. Malheureusement que l’histoire récente du Tchad n’est pas encore enseignée dans les écoles. Mais un jour viendra !… D’ailleurs, il se susurre à Dakar que Hissène Habré est en train d’écrire ses mémoires et plusieurs pages seraient réservées à ses « collabos » comme Kamougué, Kassiré, Alingué, Tokinon, Déby, Yorongar, etc. « Qui vivra lira ».


C’est à Moundou que M. Yorongar, après s’être montré dithyrambique sur Habré, disait avec arrogance devant un public médusé que : « Sans Habré, vous serez déjà tous morts. C’est lui qui vous a sauvé… » C’était en présence de Djédouboum Djékornondé, l’ancien Proviseur du Lycée Adoum Dallah et l’ex Commissaire de la DDS, un certain Dary. Il devrait honnêtement se livrer à l’exercice d’autoexamen de conscience.

C’était également à Moundou, lors d’une conférence que M. Yorongar a tenu des propos déplacés à l’endroit de ceux qu’il appelle rageusement « les porteurs de grands boubous ».

Autant de faits qui laissent pantois et surpris tout observateur attentif de la vie politique tchadienne. Face à de telles manœuvres, sous l’un des régimes les plus sanguinaires d’Afrique, les arguments de Yorongar pour donner des leçons de morale à d’autres ne sont autre chose que de pitoyables arguties.

Yorongar, voilà un « opposant » qui traine aussi des casseroles et qui s’était longtemps attaqué en des termes très crus à d’autres et surtout à Saleh Kebzabo. Certains trouvent ses prises de position embrouillées. Ils ne savent pas si c’est Kebzabo qu’il déteste à ce point, ou si c’est une ruse pour se faire remarquer par son ancien collègue de la sécurité, Idriss Déby Itno.

Quand les autres partis d’opposition se mobilisaient à travers marches et autres manifestations, M. Yorongar n’était jamais solidaire, au prétexte qu’il a sa stratégie propre. Laquelle ? Mystère et boule de gomme! Mieux, il riait sous cape des autres leaders qu’il estimait rouillés en termes de stratégie.

M. Yorongar, l’Honorable Député, devrait ainsi prendre acte du fait, que durant les huit années que le Tchad a passées sous la férule de son ancien patron Hissène Habré, les tchadiens ont vécu des événements essentiellement marqués par la dureté des privations des libertés fondamentales, la tristesse, des tortures, des assassinats plus que des moments partagés de joie et de fierté. Idriss Déby ne fait que tresser la nouvelle corde sur le bout de l’ancienne dont lui, Yorongar ne doit pas ignorer la longueur. L’heure semble donc venue et l’instant propice pour prendre des décisions politiques susceptibles de changer nos vies, afin qu’après de trop longues années de contraintes et de souffrances, nous puissions à titre individuel comme collectif nourrir nos rêves les plus intimes et réaliser nos aspirations. Mais l’action politique, celle que développe M. Yorongar et d’autre « tabac de même pipe », est aujourd’hui étroitement influencée par les effets collatéraux du cirque médiatique, au sein duquel un événement chasse l’autre à la vitesse de l’éclair et entrave la gestation de la mémoire collective, sans laquelle aucun peuple ne peut se prévaloir d’un avenir s’il ignore sa propre histoire.

D’ailleurs, depuis 1975, l’élite politique, l’élite militaire, l’élite intellectuelle, l’élite religieuse, l’élite coutumière (les chefs traditionnels en premier), ont préféré mettre leurs égos et leurs intérêts personnels au centre de toutes motivations au lieu de l’intérêt national… Tous ont trahi le Tchad, à quelques exceptions près !

Tout comme son passé qui a donné le ton à son jeu politique insincère, le « refus » de M. Yorongar de participer à l’élection présidentielle et de donner des consignes de vote objectifs après le rejet de sa candidature, pour des motifs inconnus achève de le trahir. Alors, que va-t-il advenir de son parti ? Voilà la question qui mérite d’être posée au sujet surtout d’un parti politique qui a tout à gagner en prenant part à un rendez-vous électoral aussi important qu’une présidentielle.

Qu'en sera-t-il, à moyen et long terme, sur l’échiquier politique ? L’avenir aura son mot à dire, mais il n’y a aucun doute, il s’agit là d’un parti à l’avenir calciné.

M. Yorongar Ngarledjy le Moiban ne risque-t-il pas de quitter la scène politique sur la pointe des pieds s’il n’innove pas dans sa communication et son management politique? Demain, il fera jour ! Et demain commence aujourd’hui. Meurdé M.

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste D. KONE - dans politique Tchad
commenter cet article

commentaires

Trésor 11/05/2016 10:41

Sans toutefois lire intégralement votre texte, je le trouve impertinent et rempli des règlements de compte inutiles. Même si vous n'aimiez pas le coq reconnaissez au moins qu'il va vite plus que le canard. Evariste Kone votre sobriquet , oui cher ami ne versons pas dans la facilité. Dans ce Tchad qui est notre pays , nous pouvons avoir peur de rien et de personne pour enfin se dire les vérités et vivement oublier le politiquement correct et la victimisation des uns qui caractérisent notre quotidien. De grâce refusons d'être manipulés.
Humanisplat.blospot.com