Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 11:26

blegoude.jpgL'ex-leader des Jeunes Patriotes devra répondre de son implication dans les troubles postélectoraux de 2010 en Côte d'Ivoire.

Charles Blé Goudé va être transféré «dans les plus brefs délais» à la Cour pénale internationale de Haye. C’est la décision prise le jeudi 20 mars par les autorités ivoiriennes. L’ex-leader des Jeunes Patriotes et proche de l’ex-président Laurent Gbagbo, arrêté en janvier dernier au Ghana et extradé dans son pays, devra répondre devant les juges de la CPI des accusations de crimes contre l’humanité, après les troubles postélectoraux de 2010 à 2011 en Côte d’Ivoire.

Cette décision a été prise alors qu’Abidjan avait demandé récemment un délai de trois mois pour étudier un éventuel transfèrement de l’ex-leader des Jeunes Patriotes. Dans une interview à La Voix de l’Amérique, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, a expliqué que ce revirement est dû au fait que la CPI avait refusé de surseoir à la demande des autorités ivoiriennes.

«Il fallait bien que nous apportions une réponse claire, et surtout une réponse allant dans le sens de la demande de la CPI», a poursuivi Bruno Koné, tout en affirmant que cette décision confirme bien que la Côte d’Ivoire est «un Etat de droit, respectueux du droit international».

Du côté du Front populaire ivoirien, le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo, que Charles Blé Goudé va retrouver à la Haye, l’on estime que cette décision ne favorise pas la décrispation. Pascal Affi N’guessan, le président de cette formation politique, a ainsi estimé sur le site de RFI que «ce ne sont pas des actes qui montrent que le pays avance sur la voie de la normalisation, de la sortie d’une forme de conflictualité».

Ce point de vue est partagé par le quotidien Le Temps dont le site Abidjan.net cite un extrait de l’éditorial à ce propos:

«Ouattara [Alassane Ouattara, le chef de l’Etat ivoirien] livre Blé Goudé à la CPI et le régime enterre la réconciliation nationale.» 

La date du transfèrement de Charlés Blé Goudé n’a pas encore arrêté.

Lu sur La Voix de l'Amérique, Abidjan.net, RFI 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste DJETEKE K. - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires