Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 11:17

-iran-football-femme.jpg

Scandale au pays des mollahs : sept joueuses de football féminin - dont quatre membres de l’équipe nationale - ont été suspendues car il s’agissait d’hommes n’ayant pas encore fini leur processus de changement de sexe.

Depuis une fatwa émise en 1987 par feu l’ayatollah Khomeiny, le changement de sexe est permis en Iran. Cette approche libérale dans un pays par ailleurs très strict sur les questions de mœurs vient de rencontrer ses limites sur les terrains de football.

Sept joueuses de ce sport particulièrement populaire en Iran viennent d’être bannies du droit de fouler la pelouse car elles n’étaient pas tout à fait des femmes, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA, relayée depuis le début de cette semaine par plusieurs médias anglo-saxons. Comble du scandale au pays des mollahs, quatre d’entre elles faisaient partie de l’équipe nationale féminine de football.

Il s’agissait, d’après les autorités sportives iraniennes, d’hommes dont l’opération de changement de sexe n’était pas encore aboutie. En Iran, le processus, très encadré, dure deux ans et nécessite plusieurs traitements hormonaux en plus d’une intervention chirurgicale.

Contrôles inopinés

Ce n’est pas la première fois que le monde du football féminin est secoué par des affaires de genre. Elles remontent régulièrement à la surface depuis quatre ans. En 2010, la gardienne d’une équipe avait été soupçonnée d’être un gardien, rappelle le quotidien britannique “Daily Telegraph”.

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste Koné D. - dans Sport et culture
commenter cet article

commentaires