Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 11:48

lac tchad 2

Les parlementaires du Nigeria, du Cameroun, du Niger et du Tchad, étaient vendredi dernier à Abuja, capitale du Nigeria, pour évaluer à nouveau les problèmes du Lac Tchad 

Il ne fait aucun doute que la superficie de l’immense lac est passée de plus de 25 000 km² en 1964 à 1 500 km² actuellement. L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a qualifié ce rétrécissement de catastrophe écologique, soulignant qu’elle provoque des problèmes énormes pour les 30 millions de personnes qui vivent dans la région Face à cette situation, les pays membres de La Commission du Bassin du Lac Tchad (LCBC) ont entrepris une levée de fonds de 14,6 milliards de dollars pour restaurer le Lac Tchad. Ce fonds d’intervention servira à transférer de l’eau du fleuve Bangui en République centrafricaine vers le Lac Tchad.

C’est donc l’une des solutions qui a été retenue à l’issue du conclave des dirigeants parlementaires des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (LCBC). Eux qui se sont donnés le mot pour sonner l’alarme vendredi sur le rétrécissement de ce lac et l’impact de ce rétrécissement sur les millions de populations qui vivent dans cette région en bordure du Sahara. Observant que les pays membres du LCBC ont entrepris une levée de fonds de 14,6 milliards de dollars pour restaurer le Lac Tchad, M. Tambuwal a déclaré que les députés des pays concernés devraient travailler en étroite collaboration pour sauver le bassin. «Nous nous efforcerons de répondre de manière adéquate aux problèmes, naturels et humains, que connait le lac», a-t-il déclaré. Xinhua

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste Koné D. - dans santé et environnement
commenter cet article

commentaires