Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 11:48

 

HH.jpg

Le Procureur des Chambres africaines extraordinaires veut que le procès d'Hisséne Habrè se tienne en avril 15, dans un an donc. Toutes les conditions sont réunies pour cela. L’annonce a été faite hier par Mbacké Fall, Procureur des Chambres africaines extraordinaires (Cae), sur les ondes de la Rfm. Ce dernier séjourne présentement à N’Djaména, au Tchad, dans le cadre d’une Commission rogatoire avec des enquêteurs sénégalais. L'ancien Président du Tchad est accusé de crimes de guerre et tortures.

Mbacké Fall n'a pas manqué de s'en prendre aux avocats de M. Habré notamment Me El Hadji Diouf. « Une défense aux abois » : c'est le qualificatif utilisé par lui pour parler de la stratégie de Me El Hadji Diouf qui ne rate jamais l’occasion d'en faire voir des vertes et des pas mûrs aux magistrats des Cae. Pour le Procureur desdites juridictions, en parlant ainsi, Me Diouf verse dans les « affabulations ». Et pour ce qui est des sorties de Me Diouf sur la perquisition opérée aux domiciles d’Habré à Ouakam et aux Almadies que l’avocat assimile à un vol et dont ils accusent les policiers, Mbacké Fall s’est voulu clair, d'après Le Populaire : « La perquisition est une mesure d’autorité qui est faite par le juge d’instruction ou bien par des officiers de police judiciaire commis par délégation judiciaire et la présence de l’avocat n’est pas obligatoire. Donc, je ne crois pas que cette allégation puisse prospérer ».
Leral 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste DJETEKE K. - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires