Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:11

Afrique-copie-1

Les Etats-Unis d’Amérique rappellent à l’ordre les Chefs d’Etat africain et leur demande de respecter leurs constitutions notamment concernant les limitations de mandats et de quitter le pouvoir une fois les mandats terminés. Ce qu’a indiqué mardi, l’envoyé spécial de Barack Obama dans la région des Grands Lacs, Russ Feingold, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa. 

« J’ai toujours encouragé vivement les présidents africains afin qu’ils respectent les mandats qui leur ont été assignés. La loi fondamentale bien sûr se portera mieux si elle n’est pas modifiée pour qu’un troisième mandat puisse être accordé», a indiqué Russ Feingold.

Le sujet revient dans l’actualité alors que dans plusieurs pays africains, des Chefs d’Etat pensent modifier les constitutions pour s’éterniser au pouvoir. Le sujet occupe la vie politique du Burkina Faso avec notamment des dissidences au sein du parti au pouvoir.

En RDC, le sujet est également sur les lèvres vu que le président Joseph Kabila qui a été réélu en 2011 pour un second et dernier mandat de 5 ans au regard de la constitution, ne doit plus se représenter en 2016. Justement par rapport aux élections congolaises de 2011, l’envoyé de Barack Obama affirme qu’elles n’étaient acceptables. « Les élections bien sûr de 2011 étaient assez sérieusement viciées. Elles ne répondaient pas aux normes d’élections transparentes et équitables », a estimé Russ Feingold.

Pour la RDC spécialement, il avance que les Etats-Unis d’Amérique soutiennent le respect de la constitution actuelle du pays dans la perspective de l’organisation des élections présidentielles de 2016. Il émet le vœu que les prochaines élections soient libres, transparentes et équilibrées.

Concernant la loi d’amnistie en cours d’examen au parlement, Russel Feingold a jugé que cette amnistie ne devrait pas seulement être appliquée aux personnes impliquées dans des groupes armés.

Rappelons que la loi sur l’amnistie a été votée jeudi 23 janvier au Sénat et concerne des faits insurrectionnels, des faits de guerre et des infractions politiques. Dans cette loi, il est clairement indiqué que toute personne, auteur, co-auteur ou complice des faits infractionnels commis sur le territoire de la RDC au cours de la période allant du 1er juillet 2003 au 20 décembre 2013, est éligible à l’amnistie.

Russ Feingold dans ses interventions a appelé tous les groupes armés de la RDC y compris les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) au désarmement. OA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste Koné D. - dans politique Afrique et Monde
commenter cet article

commentaires