Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 12:24

 

Pdte-du-Malwi.png

 

Au Malawi, la présidente n’a plus d’avion personnel pour faire ses déplacements qui se révèlent pour la plupart coûteux pour l’Etat comme c’est le cas dans plusieurs pays africains. En effet, le gouvernement du Malawi a confirmé cette réalité jeudi à travers le ministre de l’économie et des finances qui a révélé que son pays a reçu et utilisé l’argent acquis lors de la vente de l’avion présidentiel. 

Beaucoup se sont posé la question de savoir à quoi a servi cette somme. Eh bien, ne cherchez pas loin. L’argent a été utilisé pour payer les dettes contractées lors de l’acquisition d’équipements militaires notamment des armes auprès de la société sud-africaine Paramount Group. 

C’est la société Bohnox basée aux îles britanniques « Virgin Islands » qui a acheté l’avion présidentiel vendu par le gouvernement malawite. La somme récolté avoisine les 15 millions de dollars. Le ministre des Finances du Malawi, Maxwell Mkwezalamba, a déclaré aux journalistes à Lilongwe que l’argent de la vente du jet présidentiel n’a pas été versé dans les caisses de l’Etat, mais a plutôt été utilisé pour payer les dettes du pays lors de l’achat de matériel de sécurité. 

Pour le ministre Maxwell Mkwezalamba, le gouvernement avait acheté en 2013 les équipements militaires à 19,2 millions de dollars. Il fallait donc trouver des moyens pour régler le compte. « Nous avons trouvé un terrain d’entente avec la société Bohnox pour que l’argent du jet soit directement versé à Paramount Group », a annoncé M. Mkwezalamba. 

Du coup, rien n’est rentré dans les caisses de l’Etat à l’issue de la vente de l’avion présidentiel. Une précision qui est de taille et qui est importante aux yeux du nouveau pouvoir au moment même où des audits font découvrir des détournements de grosses sommes d’argent des régies financiers du pays et même dans les caisses de l’Etat jusqu’à hauteur de 30 millions de dollars. OAfrique 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste DJETEKE K. - dans politique Afrique et Monde
commenter cet article

commentaires