Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 11:31

eu.jpg

 

L’affaire de l’ex-dirigeant tchadien Hissein Habré défraie la chronique ces dernières semaines. Des efforts financiers pour appuyer le traitement judiciaire de ce dossier ont été faits ce mardi, avec la signature par madame le chef de la délégation de l’Union européenne au Sénégal, Dominique Dellicour, et le ministre sénégalais de la Justice, Sidiki Kaba, de l’avenant, contrat de subventions en faveur des Chambres africaines extraordinaires (Cae).

Celles-ci ont été créées sous la juridiction de la République du Séné­gal et sous l’égide de l’Union africaine, afin de juger des crimes et autres tortures qui auraient été commis au Tchad pendant le règne de Hissein Habré : de 1982 jusqu’à 1990.
Après seulement une année d’existence de ces chambres, l’U­nion européenne, qui a financé pour l’instant la moitié de cette procédure, prolongera avec l’avenant signé hier ces subventions d’un montant total de 2 millions d’euros (1,3 milliard de francs Cfa).
Dominique Dellicour soulignera pendant la conférence de presse accompagnant la signature du prolongement que la compréhension du public national et international se trouve au centre de l’attention des partenaires : «Sur ce montant (2 millions d’euros), il y a certaines activités qui sont déjà financées comme la sélection des Cae, le financement des frais personnels et de fonctionnement. Mais nous avons décidé de mettre l’accent sur l’aspect communication, sensibilisation et éducation pour que les populations des pays concernés et aussi du monde comprennent les enjeux de cette procédure judiciaire. Nous allons financer à l’intérieur de ce budget 500 000 euros pour ce contrat spécifique de sensibilisation et communication, qui va se dérouler jusqu’à juin 2015.» Pendant que le chef de la délégation de l’Ue louait les efforts du Sénégal en assurant les principes d’indépendance et d’impartialité de la justice, le ministre de la Justice a dû faire face à plusieurs interpellations des journalistes concernant la justice au Sénégal, notamment le rapport récent sur les droits de l’Homme et leur violation au Sénégal. Ces confusions semblent fondamentales. Cepen­dant, Sidiki Kaba a évoqué les dispositions prises par l’Etat et calmé les présents, entre autres, relativement à la prison de Re­beuss avec ses conditions inhumaines.

I.H Stagiaire 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste DJETEKE K. - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires