Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 12:26

telephone.jpeg

Au fur et à mesure que l’échéance pour le procès de Habré s’approche, les réseaux de soutien de l’ancien président du Tchad entrent en œuvre. Une dame supposée victime des exactions de l’ancien président tchadien a fait des révélations sur une campagne d’intimidation dont elle dit être victime. De Dakar, elle reçoit des appels en plein milieu de la nuit, soutient-elle. Des procédures seront enclenchées dans la capitale sénégalaise et à Ndjamena pour débusquer les auteurs, apprend-on

L’atelier organisé samedi 23 mars à Ndjaména, à l’intention des victimes, n’a pas été seulement une journée d’information et de sensibilisation sur la troisième mission des Chambres africaines extraordinaires. En effet, elle a été aussi une rencontre de révélation. Cette dame dont on ne peut livrer le nom par mesure de sécurité et de prudence, a avancé des preuves selon lesquelles elle reçoit nuitamment ces appels téléphoniques venant Dakar. La femme d’un âge mur a partagé ses inquiétudes indiquant que lorsqu’elle décroche ces fameux appels, aucune voix ne retentit au bout du fil. C’est un silence de cimetière. Elle est, de ce fait, prise de panique.
 
Après vérification, le procureur général des Cae, les responsables d’associations de victimes ont constaté qu’effectivement ce sont des numéros du Sénégal. Nous avons même pu nous rendre compte qu’il s’agit d’un numéro de l’opérateur Orange (+22178…) et deux du deuxième opérateur de télécom à savoir Tigo (+221 768..).
 
Ces révélations ont amené le procureur général des Chambres africaines extraordinaires, Mbacké Fall a lui demander de faire constater tout cela par voie d’huissier. Par ailleurs, le parquet général des Chambres a décidé à son retour au Sénégal de saisir la Division des Investigations criminelles (DIC) pour une réquisition aux opérateurs de télécoms concernés. Une enquête sera ainsi ouverte a-t-il rassuré. Mbacké Fall a inscrit cette procédure dans le cadre de la protection des victimes et témoins.  Envoyé spécial

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste DJETEKE K. - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires