Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 15:29

Antoine-Montaigne.jpeg

Dans un article publié hier dans notre blog, Mathias Modjingar Madngar parle des « cadres Charognards » du Tchad et de la RCA… Et en voici une, qui ignore tout de la RCA, de la misère des ecntrafricains et qui vient d’attérir dans un Ministère… Et Merci les dégats ! Elle fera tout comme en France… Une fois remerciée, elle regagnera certainement sa France natale, le pays qu’elle connait le mieux… Ainsi vivent les « cadres charognards ».

Une conseillère municipale de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) a été nommée ministre du gouvernement de transition centrafricain et a déjà rejoint le pays, a-t-on appris mercredi auprès du maire de la commune, confirmant une information du Parisien.  

Antoinette Montaigne, élue UMP déléguée à la coopération décentralisée, qui possède la double nationalité française et centrafricaine, a été nommée lundi ministre de la Communication dans le gouvernement de transition de Centrafrique, a déclaré à l'AFP Hugues Rondeau, maire Centre national des indépendants et paysans (CNIP) de la commune.

"C'est un poste qu'elle mérite, une vraie reconnaissance de son travail", a estimé l'élu, tout en soulignant que sa tâche ne serait "pas facile".

Le Premier ministre centrafricain André Nzapayeke a formé lundi son nouveau gouvernement de transition, qui compte sept femmes. Les ministres sont à la fois de proches de l'ex-rébellion Séléka et des milices chrétiennes, ainsi que de figures connues de la politique centrafricaine.

La conseillère municipale et également représentante du Conseil des Centrafricains à l’étranger, s'est envolée dès mardi matin pour Bangui, a précisé l'édile.

Hugues Rondeau a par ailleurs rappelé à l'AFP le parcours de Mme Montaigne, une femme "très engagée sur les questions de coopération", selon lui, et originaire du nord de la Centrafrique.

"Avec la fondation Caritas, elle avait aidé à organiser la venue à Bussy de l'archevêque de Bangui", capitale centrafricaine, "pour tenter d'apaiser les tensions religieuses, qui sont au coeur du conflit actuel", a-t-il affirmé.

Le maire a également rappelé plusieurs projets de coopération menés par Mme Montaigne, comme l'installation d'un réseau Internet dans la ville de Mbaïki (sud-ouest) et des collectes alimentaires.

La Centrafrique est en proie à des violences interreligieuses et à une crise humanitaire sans précédent, avec des centaines de milliers de déplacés, dont 400.000 à Bangui, soit la moitié de la population de la ville. GRAT avec l’AFP

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste Koné D. - dans politique Afrique et Monde
commenter cet article

commentaires