Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Groupe de Reflexion et d'Action pour le Tchad
"Un blog Indépendant qui va au délà de l'actualité"

Tel: 00221 77 545 27 63/ kodjeteke@yahoo.fr /grattchad@yahoo.fr

                                             « Informer sans tabous et sans mensonges »

Présentation

  • : Evariste D. KONE
  • Evariste D. KONE
  • : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire" Voltaire
  • Contact

Tchad mon Pays!

 

 

indépendance

 

Entre Nous

 

 

Merci à notre ami et confrère ABDU DIA qui a assuré l’intérim pendant notre absence…

Merci aussi à Melle Geraldine Faye pour ses contributions et son appui à Abdu DIA.

Confraternellement

 


Pages

17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:07
Tchad : le Procureur va tenter de « retrouver » les militaires disparus

Où est donc ce Ministre qui, au nom du gouvernement tentait de nous convaincre, de nous mentir que les militaires étaient en mission ? Plus d’un mois après les faits, les disparus du 10 avril n’ont toujours pas été retrouvés. Entre inquiétude et espoir, les familles des victimes, les militants des droits de l’Homme et l’opinion internationale ne veulent rien lâcher. Le mensonge, même sortant de la bouche d'un personnage nanti des pouvoirs constitutionnels, reste un mensonge et pour les cas des crimes aussi crapuleux et flagrants, comme les militaires mystérieusement disparus, les démentis du pouvoir et l’acte du Procureur sont des aveux.

Le procureur de la République, tente ainsi un ultime rafistolage afin d’effacer une partie des pages noires de ce gouvernement en annonçant l’ouverture d’une enquête… Mais pour quel résultat ? De la poudre aux yeux ? Wait and see !

Au total, selon l’opposition, quarante-sept (47) militaires, qui n’auraient pas voté pour le pouvoir lors de l'élection présidentielle à N'Djamena, sont portés disparus.

Dans des propos récents du Ministre de la sécurité, qui sont loin d'être ceux d'un responsable de la sécurité, les tchadiens ont noté avec douleur, un cynisme choquant, un développement vulgaire et toute absence de compassion, pour les familles éprouvées et même un mépris insultant pour la mémoire de ces citoyens dont, au regard de sa mission constitutionnelle, il devait défendre la vie.

Le déchaînement médiatique orchestré par le pouvoir pour nier les faits et proférer des menaces contre les Organisations de Défense des Droits Humains et les parents sont expressives de la culpabilité du Pouvoir.

Que fera objectivement un Procureur de la République au Tchad ? La justice de notre pays est malheureusement logée dans la poche du pouvoir. Le pouvoir veut faire de nos Magistrats dont beaucoup sont des cadres émérites et des patriotes convaincus, les complices d'un régime de crimes, de détournements et d'enrichissement personnel. Alors que par ces crimes et autres actes, il a violé de façon flagrante la Constitution. Il a trahi le Serment constitutionnel et le Peuple tout entier en créant des clivages et en cultivant des divisions artificielles et des rancœurs graves.

Le Pouvoir actuel, de tout ce qui précède, est actuellement inapte politiquement, moralement et socialement à traiter cette affaire grave, moins encore à accepter une justice équitable. Sa compromission est trop forte dans toutes les "Affaires" qui préoccupent le Peuple aujourd'hui… M. le Procureur, courage et tentez de faire mieux que le Ministre Ahamat Mahamat Bachir… Faire mieux, c’est simplement nous dire où sont ces militaires ? Je ne crois pas que ce soit trop vous demander !

Partager cet article

Repost 0
Published by Evariste D. KONE - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires